Image

14e festival européen de la photo de nu

A l’occasion du 14e Festival Européen de la Photo de Nu qui se déroulera jusqu’au 18 mai à Arles et au Baux de Provence, j’ai eu l’opportunité de participer à un Stage de photo de Nu dans le cadre d’un partenariat avec le Leica Store de Marseille où le maitre de stage n’était qu’autre que le président fondateur du festival : M. Bruno Rédarès.

Durant cette journée, j’ai pu prendre en photo la superbe et adorable petite modèle Lala dans une des carrières privées des Baux. Ce fut une journée intéressante, où j’ai pu expérimenté un style de photo que je n’avais jamais faites jusqu’alors.

neg864

Au départ, je l’avoue je suis partie avec pas mal de présupposés, pour moi la photo de nu c’est un peu désuet et souvent déjà vu – il ne faut pas oublier que c’est un thème récurent dans l’histoire de l’art depuis l’antiquité et bien sur à la renaissance. C’est un genre artistique entretenu par la conservation des œuvres dans les musées et qui parait inépuisable pour les artistes -. J’avais déjà pratiqué le « nu académique » durant mes années à la fac en Licence d’Arts Plastiques, mais en dessin uniquement.

Si à la Renaissance le nu ne doit figurer que dans des œuvres religieuses ou évoquant les mythes antiques, le nu féminin reste un prétexte pour exprimer un idéal de beauté traduisant un érotisme pas encore assumé. Et il faudra attendre le XIXéme siècle pour que les artistes tentent de briser les codes, notamment grâce à des peintures comme l’Olympia de Manet ou L’origine du Monde de Courbet, illustrant des nus féminins dans la vie quotidienne loin d’un idéalisme classique…

neg866

Sinon trêve de cours d’histoire de l’art et revenons à nos moutons. Avant de nous rendre sur le lieu de la prise de vu j’ai pu voir quelques photos des expositions en Arles à l’espace Van Gogh. Par exemple, la photographe Virginie Maillot évoque bien ce thème du corps féminin cher aux peintres renaissants, si tu veux en savoir plus sur les photographes exposés je t’invites à cliquer ici  pour visiter le site internet du festival !

J’ai eu un coup de cœur pour la jeune photographe marocaine Zahrin Kahlo avec sa série intitulée « Chronique d’une jeune arabe » qui joue sur le regard de l’occident de la femme arabe entre autre et en plus avec cette volonté de rompre les stéréotypes : c’est à voir !

neg861

Ce fut une journée agréable et j’ai pu découvrir un lieu assez atypique, même si mes images restent très classiques, je ne regrettes pas ma participation. Je suis toutefois déçue qu’il n’y ait pas eu plus de photos de nu masculin, le festival propose essentiellement des corps nus de femmes, même si c’est beau je vous l’accorde il ne faut pas oublier que le festival ne s’appelle pas « Festival Européen de la photo de femmes nues »…

neg865  neg867

Pour finir cet article, je remercie le Leica Store de Marseille et Bruno Rédarès pour m’avoir permis de participer à ce stage et la gentille Lala également pour avoir posé pour nous si gracieusement.

Pour voir d’autres photos de Lala et des carrières en noir et blanc  c’est ici.

4 réflexions sur “14e festival européen de la photo de nu

  1. Oui c’était intéressant, le contexte était particulier parce que c’était un stage et on a presque fait tous les mêmes photos finalement et c’est assez dur d’être original !…Si tu veux il y en a d’autres en noir et blanc dans la rubrique photos que j’ai faites ce jour-là ;). Bises et à bientôt !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s